TANGAGE (1)…

Publié: 10 octobre 2021 dans Non classé

INITIALEMENT PUBLIÉ EN AOUT 2013

TANGAGE…(1)…

-Je me retrouve là…

Après toute une vie…

Qui n’est plus la mienne…

Avec tant derrière moi…

-Mais devant…

Si peu…

Et c’est ce qui me plaît…

Et me comble d’aise…

-On dit…

Le paradis à la fin de vos jours…

Après cette vie délaissée…

J’ai trouvé le mien…

-Le bonheur…

Le mien…

N’est fait que de…

Petites choses grandioses…

-Je ne retournerai…

Probablement plus jamais…

Dans un grand restaurant…

Ou une boîte de nuit…

-Derrière moi…

La frénésie des grands centres…

L’agenda trop chargé…

Et noirci du matin au soir…

-Je ne regrette rien…

Mais je n’ai plus besoin de tout ça…

Je n’aspire plus qu’à être…

Et d’en savourer le bonheur…

-Des gens comme j’étais…

J’en vois pourtant plein par ici…

Dans ce centre de villégiature…

Pourtant couru et huppé….

-Eux viennent y profiter de la vie…

Moi je vis la mienne…

Une renaissance en soi…

J’existe enfin…

-Je me lève tôt…

J’aime trop voir le soleil…

Se lever au-dessus du lac….

Annonciateur d’une si belle journée…

-Je me couche tôt…

Après que l’astre rouge…

Ait descendu lécher…

Les vagues de l’eau…

-Au début…

Je ne faisais que flâner…

Autour de la marina…

En quête de petits boulots…

-Puis les plaisanciers…

Me sont devenus familiers…

Et j’aimais les conseillers…

Et les aider avec leurs embarcations…

-Pour certains…

De véritables châteaux flottants…

Qu’on ne peut même pas…

S’imaginer pouvoir se payer sans gagner la loterie…

-Certains…

Ont la moitié de mon âge…

Et sont bien content de se payer…

Un matelot de fortune…

-Je m’occupe de leurs embarcations…

Je les répare…

Je les entretiens…

Je les fais reluire…

-Je souris à la vie…

Quand on me traite de vieux sage…

Alors qu’en mots…

Je traduis mes pensées…

-Ces pensées…

Inspirées par les éléments de la nature…

Il n’y a que ça de moi…

Le reste que des chemins tortueux…

-J’ai tant besoin…

De calme et de sérénité…

J’aime les canards et les goélands…

Maîtres de ces lieux…

-J’aime…

Quand le lac me parle…

Et me murmure…

La beauté des lieux…

-J’aime…

Quand la brise…

Vient faire frissonner…

Le lit de cette eau calme…

-J’aime…

Quand cette eau calme…

Se brouille…

Et se rebelle…

-J’aime quand cette nature….

Pourtant si candide…

Rappelle à l’homme…

Qu’il est tout petit…

-Je souris quand celle-ci…

Se moque de brasser…

Et de dangereusement faire tanguer…

Ces vaisseaux d’or…

-J’aime…

Quand l’homme…

Retrouve son respect…

Pour ce qui l’entoure…

-Et moi…

Qui n’est rien ni personne…

Je prends l’attitude enviable…

Du canard tranquille que rien ne perturbe…

-Et quand sur la côte…

Les gens s’animent trop…

Je prends le large…

Pour dériver vers la sérénité…

-J’aime tant…

Humer l’air du temps…

Pour savoir ce qu’il en sera…

Dans les heures à venir…

-Il y a de ces temps…

Pour prendre le large…

Et d’autres…

Pour savoir y renoncer…

-La sagesse…

Est de savoir…

Quand la nature nous invite…

Et sera se faire accueillante…

Sinon…

Le rejet sera brutal…

Combien de marin d’eau douce…

L’ont appris avec tant de frousse…

-Mais par ici…

Ce que j’aime par-dessus tout…

C’est de revoir les mêmes gens…

Après quelques jours dans les alentours…

-Ils ne sont…

Déjà plus les mêmes…

Beaucoup plus souriants et affables…

Maintenant qu’ils relaxent…

-La thérapie…

Est communicative…

On y échappe plus…

On s’en imprègne…

-Telle l’épave flottante…

Je suis si heureux…

D’avoir échoué…

Sur ces côtes…

Xxx

Kleaude

Fabuleux coucher de soleil en mer, au large de Porto - Photo de Le Goëland,  Corse - Tripadvisor

SANG D’ENCRE…

Publié: 18 septembre 2021 dans Non classé

Sang d'encre - Home | Facebook

SANG D’ENCRE…

-Je regarde par la fenêtre….

J’ai demandé qu’on m’approche…

C’est là…

Que je suis le mieux…

-J’ai toujours le réflexe…

De d’abord regarder les arbres…

J’aime percevoir….

S’il y a du vent…

-Pour moi…

Voir la brise…

Caresser les arbres…

C’est la vie…

-J’aime aussi…

Voir les oiseaux tout furtifs…

Venir se nicher…

Entre les branches…

-D’autres au vol plus langoureux…

Planent allègrement…

Au-dessus de tout…

Dans la latence du temps…

-Je vois parfois aussi…

Un ou deux écureuils nerveux…

S’inviter dans les mêmes arbres…

Pour sauter de branche en branche…

-Je me demande parfois…

S’ils sont de ceux…

Que j’aimais voir…

Quand je pouvais aller au parc…

-Je m’ennuie aussi…

Des pigeons que j’y voyais…

Piailler autour et picosser…

La moindre brindille au sol…

-Je pouvais alors…

Passer de longs moments…

Qu’à passer le temps…

Pour me nourrir l’esprit…

-J’aimais voir…

Déambuler mes semblables…

Intarissable source d’inspiration…

Pour mon esprit toujours vagabond…

-Que d’histoires…

Germaient alors…

Alors que dans mes songes….

Je me perdais…

-Parfois un livre…

Ou un cahier à la main…

J’avais mon passeport…

Pour tous les nulle part…

SANG D'ENCRE - Cie Théâtre Bouche d'Or

-Que de mots griffonnés…

Puis parfois raturés…

Pour en laisser poindre…

De plus judicieux…

-Tout est dans la nuance…

Car les sentiments…

Ne se laisseront décrire…

Qu’avec parcimonie…

-Il faut une âme…

Pour décrire…

Les soubresauts du cœur…

Et les états d’être…

-Et là…

Au seuil de ce monde…

Derrière ma paroi de verre…

Je m’évade encore…

-Mon esprit errant…

Prend plaisir à vagabonder…

Sur tous les sentiers…

Déjà parcourus…

-J,ai le réflexe…

De tendre le bras…

Pour prendre ma plume…

Et mon cahier…

-Cahier aux coins écornés…

Rempli d’une écriture…

Mais assurément…

Même les doigts peuvent tituber…

-De mes pages…

Je préfère les raturées…

Alors que j’aime porter mon cahier…

À mon visage…

-Je le pose sur ma joue…

Comme une douce caresse…

J’aime humer…

L’odeur de l’encre…

-Cette encre…

Qui coule parfois moins bien…

Quand desséchée parce que délaissée…

Depuis trop longtemps…

-J’ai le sentiment…

Que cette encre…

Est le sang…

Qui coule dans mes veines…

-Celles-ci aussi plus obstruées…

Rendant ma circulation moins fluide…

Comme l’encre de ma plume…

Mon sang a ralenti sa course…

-Cette plume…

Que je dois parfois…

Frotter sur le papier…

Pour lui redonner vie…

-Pour que l’encre…

Coule encore…

Et dessine la toile…

De mes émotions…

-Je regarde par la fenêtre…

Je ne veux plus m’en éloigner…

Il n’y a plus que là…

Que je suis bien…

Xxx

Kleaude

FUNKE Cornelia - Sang d'Encre : De papier & d'encre... - Paperblog

JOUR PLUVIEUX…

Publié: 28 août 2021 dans Non classé

Jour pluvieux image stock. Image du pluie, pluvieux - 138107345

JOUR PLUVIEUX…

-Il y a de ces jours de pluie…

Où il ne reste plus grand-chose…

Ni même les souvenirs oubliés…

Où ceux jamais eu…

-Il y a de ces jours de pluie…

Pour nous rappeler…

Que les jours…

Ne se ressemblent pas tous….

-Ces jours de pluie…

Pour prendre conscience…

Que la vie n’est pas….

Qu’un fil d’uniformité…

-Il y a de ces jours de pluie…

Qui ne sont pas que grisaille…

Mais une douce accalmie…

Doux moment de l’existence…

-Car il y a de ces jours de pluie…

Où l’on prend conscience…

De sa propre existence…

J'aime la pluie! | Blogue de Pascale Wilhelmy

Et que nous ne sommes pas que latence…

-En ces jours de pluie…

O;u il ne reste plus qu’à attendre…

Mais en quoi l’attente…

Est-elle porteuse…

-Car il y a de ces jours de pluie…

Où il n’y a plus qu’à attendre…

Le chemin est parcouru…

Et il nous a mené là…

-Il y a de ces jours de pluie…

Où lM’on sait bien…

Que pour nulle part…

Nous repartirons…

-Il y a de ces jours de pluie…

Où l’attente….

N’est plus espoir…

Mais qui ne voit que le cadran tourner…

-Il y a de ces jours de pluie…

Où la latence…

N’est qu’indifférence…

Au milieu d’un néant qui nous échappe…

néant on Tumblr

-Il y a de ces jours de pluie…

Où l’on vit dans un monde…

Qui n’est plus le nôtre…

Et qu’il l’a été jadis si peu…

-Il y a de ces jours…

Où la pluie s’intensifie…

Alors que l’orage gronde…

Sans qu’on entende plus le tonnerre…

-Il; y a de ces jours de pluie…

Où l’orage ne daigne même plus…

Zébrer le ciel…

De ses éclairs…

-Il y a de ces jours de pluie…

Qui déferle comme l’éternité…

Sachant que la prochaine nuit…

Sera éternelle…

-Il y a de ces jours…

Où il ne reste plus grand-chose…

Ni même les souvenirs oubliés…

Ou ceux jamais eu…

xxx

La pluie – L'Irlandaise

MATIN HÉSITANT…

Publié: 15 août 2021 dans Non classé

Le Vaste Ciel Magnifique Et Les Quatre Nuages Orangés Qui Sont Beaux Ciel  Avant Le Coucher Du Soleil Photo stock - Image du brillamment, abstrait:  156399780

MATIN HÉSITANT…

-Le jour se lève…

Plutôt timide…

De se hisser…

Au-dessus des nuages…

-Plus bas…

Cachant la ligne d’horizon…

Un mur de brume…

Flotte tout autour…

-J’ai roulé dans l’opacité…

M’imprégnant de cette langueur…

De celle où le temps…

Nous devient conscient…

How China is tackling air pollution with tech and big data | World Economic  Forum

-Je suis là…

Rendu à destination…

Garé au pied…

De ton immeuble…

-Je lève les yeux…

Je vois les fenêtres….

Où les rideaux encore tirés…

Préservent de l’intrusion du jour…

-Derrière chaque fenêtre…

Il y a la vie…

Qui sommeille encore…

À peine issue des rêves nocturnes…

-Il est tôt…

Trop tôt…

Pour un matin de vacances…

Pour brusquer la latence du moment…

Smog Pollution: Causes, Effects and Remarkable Solutions - Conserve Energy  Future

-La vie…

S’éveille lascivement…

Sans l’urgence d’un quotidien…

Si souvent trop affairé…

-Je suis là…

Bien d’y être…

Content de te retrouver…

Et de te voir t’éveiller…

-Je regarde encore ces fenêtres…

Où tant de vies…

Se déroulent dans un quotidien…

Propre à chacun…

-matin de brume…

Alors que le jour….

Se prélasse encore…

Sous les draps…

-Il y a aussi…

Des pans de vie…

Qui s’amorce avec moins d’entrain…

Comme pour voir venir…

How to wake up without an alarm — and why it's worth trying | CBC Life

-Parfois la vie…

Nous bouscule…

Parfois on la perd…

À se chercher…

-On dirait même…

Que parfois cette vie…

Se fait attendre…

Même si né depuis tant…

-Comme si…

Le cœur bat…

En attendant…

D’en trouver la raison…

=Comme si…

La vie cherchait son sens…

Alors qu’on a hâte…

D’être motivé de sa quête…

-Je suis là…

À réaliser que tant de vie…

Suivent leur destin…

Derrière ces fenêtres…

Vieux Appartements Soviétiques De Bloc Photo stock - Image du appartements,  panneau: 46210524

-Derrière chacune d’elle…

Se trame le cours d’une existence…

Esseulée ou partagée…

Cycle de vie…

-La brume si dissipe…

Les rideaux s’ouvrent…

Les vies s’animent…

Pour reprendre leurs cours…

-Le jour se lève…

Porteur d’un nouvel espoir…

Comme si les battements du cœur…

Retrouvaient tous leur sens…

-Ce sens…

Qui malgré la brume passagère…

Puisé au fond du puit…

À la source de l’âme…

-Après la latence…

La brise dissipe la brume…

D’un souffle si doux…

Qu’il apaise le temps….

xxx

Paysage De Brouillard Brume De Début De La Matinée Dans Le Pré Avec Des  Arbres Photo stock - Image du jour, aube: 129388704

MERCENAIRE…

Publié: 8 août 2021 dans Non classé

Les Lettres des tueurs en série (partie 1)

MERCENAIRE…

-Mercenaire j’ai été…

Missionnaire j’aurais pu être…

Ne dit-on pas à chacun ses croyances…

Moi je n’en ai pas…

-J’ai tué pour de l’argent…

J’aurais pu le faire par amour…

Par croyances…

Ou par convictions…

-J’ai tué pour de l’argent…

J’aurais pu le faire…

Pour celle des autres…

Et faire leur sale guerre du pétrole…

-J’aurais pu tuer…

Pour conquérir…

La terre des autres…

Et leurs richesses…

-J’aurais pu tuer…

Par patriotisme…

Il faut pour cela…

Une noble âme…

-J’ai tué…

Non pas pour être…

Aux yeux des autres…

Je n’ai rien à prouver…

-Je n’ai pas tué…

Parce que je prends…

Pour l’un ou pour l’autre…

Juste parce qu’on me payait…

-Je pourrais me justifier…

En disant que je viens de la rue…

Pourtant rue ou chemin de terre…

On vient tous de quelque part…

-J’ai tué…

Parce que je suis vil…

Peut-être parce qu’on m’a promis…

Ce à quoi je n’ai jamais cru…

-On me demande…

Comment j’ai pu vivre avec ^ca…

Je n’ai pourtant tué…

Que mes semblables…

-J’ai tué…

Mais jamais mener…

Les porcs et les bœufs…

À l’abattoir…

-J’ai tué…

Mais jamais gavé…

Les poules et les dindes…

Pour leur coup le cou…

J’ai tué…

Mais je n’ai pas…

Abattu les forêts…

Ni chasser les animaux…

-Mercenaire j’ai été…

Je n’aurais pas pu…

Être missionnaire…

Et abuser d’enfants….

-Mercenaire j’ai été…

Missionnaire je n’aurais pu être…

D’âme…

On ne m’a jamais donnée…

xxx

Âme images libres de droit, photos de Âme | Depositphotos

QUE MOI…

Publié: 24 juillet 2021 dans Non classé

J'avais peur d'être seul jusqu'à ce que | Paroles En Or

QUE MOI…

-J’ai toujours voulu…

Rester moi-même…

Ce fut depuis toujours…

Un de mes principes…

-Intègre…

Je peux affirmer…

L’avoir été…

Plus souvent qu’autrement…

-Mais ce moi…

Que j’ai toujours voulu préserver…

N’est rien…

Sans toutes les influences subies…

-Je me suis…

Au fil du temps…

Modulé au gré…

De mes pans de vie…

-J’ai appris…

Beaucoup appris…

À me réjouir…

Et à pleurer…

-Ce qui fait de moi…

Un être en mutation…

Mouvement perpétuel…

Évolution constante…

-Je suis…

Et je deviens…

Je deviens…

Celui qui est moi…

-Pas tout à fait…

Celui d’hier…

Pas encore…

Celui de demain…

-Pourtant…

Je reste moi…

Ce moi…

Pour lequel je voulais être…

-Ce moi…

Certes différent…

De celui…

Qu’il a déjà été…

-Ce moi…

Duquel je garde les airs de famille…

Mais qui…

N’est plus tout à fait le même…

-Ce moi…

Qui reste le même…

Tout en évoluant…

Pour rester et devenir moi…

-J’ai toujours voulu…

Rester moi-même…

En sachant apprendre….

Et évoluer…

-Je suis moi…

Fier de qui je suis…

De qui je deviens…

Et qui j’ai été…

-En fait…

Je ne serai toujours….

Que moi…

Que moi…

xxx

SE DÉTENDRE DANS LE SENTIMENT D'ÊTRE EN VIE - Habitudes Zen

SANS LENDEMAIN…

Publié: 10 juillet 2021 dans Non classé

Signes - Diagnostic et datation de la Mort - Medicinus

SANS LENDEMAIN…

-Elle avait dix-sept ans…

À peine…

Et toi…

Guère plus…

-Au lendemain…

D’une enfance joyeuse..

De celle qui est…

Innocente et légère…

-Adolescence naïve…

Alors que demain…

N’est qu’un autre aujourd’hui…

Aussi léger qu’hier…

-Et pourtant…

De demain…

Il y en aura…

Si peu…

-Apprentissage trop bref…

À devenir adulte…

Pour une vie…

Aspirer à forger…

-Mais cette vie…

S’est abrégée…

Si abruptement….

Si soudainement…

-Comme si…

Hier n’avait été qu’un rêve…

Et que demain….

N’aura été qu’un mirage…

-Vous étiez beaux…

Endimanchés comme…

Des adultes en devenir…

Dans un passage initiatique…

-Bal de graduation…

Alors que dès le lendemain….

Chacun prendra le chemin…

De son parcours de vie…

-Puis l’après-bal…

Alors qu’au retour…

Ce parcours expiera…

Dans l’atroce agonie de l’accident…

-Euphorie du moment…

Témérité insouciante…

Ivresse inconsidérée…

Jeunesse en liesse…

-Marie n’est plus…

Tu n’es plus……

Vous n’êtes plus…

Hier aura été votre existence…

Xxx

Kleaude

La mort, combien de temps ça prend ? - Science & Vie

PRÉMISCES D’ÉTÉ…

Publié: 3 juillet 2021 dans Non classé

La météo de samedi : temps lourd et parfois orageux sur une grande partie  du pays

PRÉMISCES D’ÉTÉ…

-L’air est lourd…

À peine les feuilles…

Frémissent-elles…

Sous une brise timide…

-Trop faible…

Pour rafraîchir…

Bien que de ce temps-ci…

On apprécie cette première vague…

-Vague de chaleur…

Si attendue…

Après un hiver trop long…

Et un isolement malsain…

-On dirait…

Que même les oiseaux…

Se sont ennuyés…

De l’activité extérieure…

-Comme si…

Toutes les espèces…

Se réjouissent…

De se retrouver…

-Espoir de renouveau…

De survivance…

Les jours nouveaux…

Sauront-ils être meilleurs…

-En aura-t-on…

Tiré assez de leçons…

Pour vouloir préserver…

Ce dont nous jouissons…

-A-t-on compris…

Que tout est fragile et éphémère…

Rien n’est acquis…

Surtout quand on ne sait l’apprécier…

-Espérons…

Que nos enfants…

Batifoleront…

Portés par leurs fous rires…

Photo libre de droit de Des Enfants Enjoués Se Tenant La Main Et Courant  Dans Le Parc banque d'images et plus d'images libres de droit de  Afro-américain - iStock

-Souhaitons leur…

De s’émerveiller…

Devant le papillon…

Ou le colibri…

-Espérons que l’oiseau…

Prendra plaisir à virevolter…

Pour narguer le chaton enjoué…

Où le chiot encore pataud…

-Espérons…

Que l’humanité…

Retrouvera le sens…

De son nom…

-Au-delà…

Et en deçà…

De la mondialisation…

Il y a toi et moi…

-L’air est lourd…

À peine les feuilles…

Frémissent-elles…

Sous une timide brise…

-Mais celle-ci…

Est porteuse d’espoir…

Celle d’un été ensoleillé…

De celle où l’on respire l’air ambiant…

-De celle…

Où il fait si bon vivre…

Et qu’à chaque jour…

Se tisse la toile du bonheur…

-Bonheur printanier…

Joie d’été…

Nature effervescente…

Beautés du monde…

xxx

Quoi faire au Saguenay au printemps ? Voici nos idées ! - OTL Gouverneur -  Saguenay

TENDRE DANSE…

Publié: 19 juin 2021 dans Non classé

La chanson des vieux amants - Jacques Brel by Oncle Archibald

TENDRE DANSE…

-Depuis quelques vingt ans…

Alors que je me remémore…

Mes premiers pas…

Souriant à la douceur d’être…

-La journée a été belle…

Passée à l’extérieur…

Que pour se promener…

Et profiter du temps…

-À entendre…

Le gazouillis des oiseaux…

À humer…

L’arômes des fleurs sauvages…

-Comme un clin d’œil…

À notre jeunesse d’hier…

Où contre vents et marrées…

Jamais nous n’aurions plié l’échine…

-Dorénavant…

Un peu plus courbé…

Nous aimons pourtant encore…

Affronter la brise de face…

-J’aime voir…

Le vent se faufiler dans tes cheveux….

Comme si je les caressais …

De mes doigts…

-J’aime….

Alors que nous rentrons…

Pour un léger goûter…

Et une coupe de vin…

-J’aime…

Quand nos regards se caressent…

De cette bonté partagée…

Doux bien-être…

-J’aime ces mélodies…

Sur lesquelles l’on tangue encore…

Pour jouir de notre proximité…

Pour me gaver de ta présence…

-Le bonheur sent bon…

Il a ton arôme…

Il a les effluves…

De ton parfum…

xxx

Les vieux amants | MICHELE HARDENNE

LA VIE…

Publié: 13 juin 2021 dans Non classé

LA VIE…

-Ce n’est que trop souvent…

Qu’au bout de celle-ci…

Que l’on prend conscience…

Qu’il faut savoir l’apprécier…

-Pourtant on la passe entière…

À la bâtir…

Pour y donner un sens…

Au fil de ses méandres…

-Cette vie…

On apprend à la vivre…

Comme bien d’autres avant…

Et ceux qui suivront…

-Cette vie…

Dans laquelle on part…

Plus ou moins du bon pied….

À chacun son destin…

-Certains la réussiront…

Plutôt bien…

D’autres s’y échineront…

Beaucoup plus laborieusement…

-Pourquoi en est-il ainsi…

La vie ne sera toujours…

Qu’un passage aléatoire…

Un parcours incertain…

-Il y a de ces sentiers…

Qui ne mènent nulle part…

Alors que pour plusieurs…

Il faut un aboutissement…

-Dans cette vie…

À trop errer…

On s’y perd…

Mais si ce n’était que se chercher…

-Tôt ou tard…

Peu importe le chemin parcouru…

On le remettra en question…

Pour faire le point de qui l’on est…

-La vie…

On la vit et parfois on la subit…

Elle s’impose…

Ou s’improvise…

-Le plus triste…

C’est d’exister…

Sans jamais avoir consciemment….

Pris la décision de la vivre délibérément…

-Trop souvent…

Cette vie par laquelle on existe…

On a tout simplement…

Oublier de la choisir…

-On ne choisit peut-être pas…

Celle que l’on aura…

On peut néanmoins…

Choisir d’y donner un sens…

-Ce n’est pas pour autant…

Se donner une mission…

Même si pour certain…

Ce sera l’étincelle…

-C’est avant tout…

De la regarder…

De la savourer…

De l’apprécier…

-C’est de regarder…

Le temps défiler…

D’humer l’air ambiant…

De ressentir la brise…

-C’est d’humer…

L’arôme des fleurs sauvages…

De voir l’écureuil gambader…

D’observer le papillon virevolter…

-Ce n’est que trop souvent…

QU’au bout de celle-ci…

Que l’on prend conscience…

Qu’il faut savoir l’apprécier…

-Parce qu’avant…

La priorité est avant tout…

De survivre…

L’appréciation viendra avec le temps…

-Et ce que…

J’apprécie le plus…

De cette vie…

C’est ta présence…

xxx

Petit Biscuit - Presence (Official Audio) - YouTube